La fiche produit est certainement l’un des éléments clés de votre e-commerce. Elle sert notamment à mettre en scène vos produits et à rassurer votre acheteur sur leur qualité. C’est également lors de cette étape que l’internaute peut devenir un prospect potentiel avec la mise au panier. Vous savez certainement à quel point il peut être difficile d’en acquérir, alors une fois sur votre site, autant mettre toutes vos chances de votre côté. C’est pourquoi, nous vous avons concocté un article rassemblant 5 conseils pour améliorer vos pages produits.

1) Optimiser le temps de chargement de vos fiches produits

De manière générale, l’internaute est quelqu’un de très pressé. Autant il accepte de passer une demie journée à faire tous les rayons de chez Ikéa, autant en ligne, il souhaite maximiser son temps. C’est pourquoi, la rapidité de chargement de vos pages et surtout celle de vos fiches produits sera de rigueur.

Selon une étude menée par Google, 53 % des personnes quittent une page mobile après plus de 3 secondes de chargement. Aujourd’hui, un site qui met plus de 2-3 secondes à se charger est considéré comme lent.

Pour améliorer le chargement d’une fiche produit e-commerce, il faut entre autres travailler son poids. En effet, plus une page est lourde et plus elle met du temps à se charger, “élémentaire, mon cher Watson”. Afin de gagner en vitesse, il sera donc indispensable de se débarrasser d’éléments superflus.

Par exemple, vous pouvez commencer par optimiser vos images. Ces dernières sont rarement à la bonne dimension lorsque l’on veut les utiliser. Au lieu de les redimensionner dans votre code source, il est préférable de passer par un logiciel photo avant ou tout autre moyen vous permettant de le faire, comme Paint sur Windows. Afin qu’elles prennent encore moins de place, vous pouvez également les compresser. Il existe de nombreux outils sur le Web, que vous pouvez utiliser comme TinyPNG.

En plus de vos images, vous pouvez aussi optimiser votre code source en compressant vos fichiers HTML et CSS dans un fichier zip., par exemple et en “minifiant”, c’est-à-dire supprimer les caractères inutiles de votre code HTML, CSS et JS.

Bien entendu, en plus de la fiche produit e-commerce, ces conseils peuvent s’appliquer à l’ensemble de vos pages de votre site web.

2) Optimiser le contenu textuel

Le texte d’une fiche produit e-commerce est important à deux niveaux. Premièrement, convaincre l’internaute des fonctionnalités de votre produit et donc l’achat et deuxièmement, être référencé correctement par Google.

Pour faciliter la lecture du futur acheteur, il est important d’aérer le texte. Comme dit précédemment, l’internaute ne veut pas perdre son temps, il ne lira pas toute votre description. Afin de faciliter la lecture rapide, il est judicieux d’utiliser, par exemple, des listes à puces et de mettre en évidence avec du gras, les éléments déclencheurs de la vente.

Concernant le texte en lui-même, vous devez être unique. Google n’apprécie pas le copier/coller des descriptions fournisseurs. Vous pouvez toutefois vous en inspirer, mais pas plus. S’il vous est difficile de rédiger du contenu, vous pouvez vous mettre dans la peau du prospect. Si vous étiez à sa place, quels éléments vous pousseraient à l’achat du produit ? Vous pouvez très bien parler de son utilisation, de l’entretien ou encore de ses garanties.

Chacune de vos fiches produits devra être optimisée pour votre référencement naturel. C’est-à-dire que pour chaque page, vous allez choisir un mot-clé que l’internaute est susceptible d’entrer sur Google pour chercher votre produit. Il faudra ensuite travailler votre fiche produit e-commerce selon ce mot-clé avec la règle des 1 % qui dit que pour 100 mots, votre mot-clé apparaît une fois. Étant donné que votre fiche produit doit contenir au minimum 300 mots pour que Google comprenne son contexte, il vous faudra au minimum répéter 3 fois votre mot-clé. Mais gare à la suroptimisation, car Google n’est pas dupe !

3) Afficher des photos de qualité

Nous avons parlé de l’aspect technique de vos images, maintenant parlons de vos talents de photographe et metteur en scène.

Les photos amateurs sont à éviter à tout prix, car elles peuvent entraîner des ventes en moins. Il est donc important d’investir dans du matériel et de prendre les bons réflexes pour photographier votre produit.

Vous pouvez utiliser plusieurs types de photo pour créer une fiche produit e-commerce optimisée. Tout d’abord, les plus basiques, les images des produits, portés ou non, sur fond blanc. Essentielles, elles permettent de voir le produit correctement. Ces photos associées aux fonctionnalités zoom et 360° sont très appréciées des internautes pour inspecter le produit sous différents angles.

fiche_produit_ecommerce

Ensuite, il y a les photographies de “nature morte”, où le produit est mis en situation. Par exemple, pour un jeu de société, nous pouvons imaginer une photo prise lors d’une partie avec des enfants joyeux. Pour un chemisier, vous pouvez l’accessoiriser avec un gilet, un sac et créer un coup de coeur pour l’ensemble de la tenue vous permettant de réaliser une vente supplémentaire.

La troisième catégorie de photo vient tout simplement des internautes. Il est important de montrer l’accessibilité du produit et quoi de mieux que d’utiliser des photos de produits portés par les acheteurs eux-mêmes ? Vous n’êtes pas obligé d’afficher ces photos sur votre page produit, mais vous pouvez les relayer sur les réseaux sociaux. Il faut cependant bien faire attention à la notion de droit d’image et de propriété intellectuelle qui entre alors en jeu.

4 ) Mettre en avant les éléments de réassurance

Il est possible que l’acheteur se rende compte de la fiabilité de votre offre seulement via  votre fiche produit e-commerce. Il est donc important de lui montrer qu’il peut avoir confiance en vous et vos services.

D’ailleurs, il est nécessaire et même obligatoire légalement de rendre accessible depuis sa fiche produit certaines modalités telles que les moyens de paiements, la livraison, la garantie, le SAV, etc.

Pourquoi ne pas vous servir de cette obligation légale pour mettre en évidence vos atouts. Vous avez un produit garanti 10 ans ? Vous faites la livraison gratuite à partir d’un certain montant ? Vous proposez une pléthore de moyens de paiement ? Mentionnez-les !

fiche_produit_ecommerce

Vous pouvez également mettre en place un système d’avis qui rassurera le futur client. D’après une étude par OpinionWay pour La Poste et PriceMinister Rakuten, après avoir lu des avis positifs, 3 personnes sur 10 déclarent avoir réalisé des achats.

5) Les points à éviter

Nous avons mis en lumière des bonnes pratiques, parlons désormais de celles à éviter concernant la création d’une fiche produit e-commerce.

Pour ne pas faire perdre la tête au client, il est important de garder la même cohérence entre les fiches produits. Il ne faut pas changer l’expérience utilisateur à chaque nouvelle page qu’il consulte, car il risquerait de fuir chez l’un de vos concurrents.

Attention à ne pas trop épurer votre fiche produit. Imaginez-vous dans un magasin blanc, vide avec uniquement une tringle d’habits ? Est-ce que vous vous sentiriez à l’aise ? C’est exactement le même cas en ligne, lorsqu’il n’y a aucun visuel, aucune émotion, l’acheteur est moins enclin à continuer sur le site. Cependant, il ne faut pas en faire trop et surcharger vos pages. Il faut trouver un certain équilibre pour ne pas étouffer l’internaute.

Et vous ? Pensez-vous que vos fiches produits sont efficaces ? Quel élément avez-vous mis en place pour faire de votre différence, votre force ?

webinar_ecommerce
Elise_Brasseur
Élise Brasseur

En dernière année de son bachelier en E-business à la HEPL, Élise Brasseur porte un intérêt particulier aux nouvelles technologies et à leurs impacts sur la société de consommation. Elle effectue actuellement son stage de fin d’études chez ProduWeb où elle est en charge du SEO.

Calendrier des formations

août 2020

lunmarmerjeuvensamdim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
  • Filmer avec son Smartphone
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31